Le projet 2020 s’adresse aux adultes et aux jeunes, avec des actions communes et d’autres spécifiques. Il combine des temps de lecture, d’écriture, des rencontres avec des auteurs et des ateliers animés par des artistes professionnels.
Il se construit autour des thématiques de l’oeuvre d’Emmanuel Ruben : le pays imaginaire, le voyage impossible, l’utopie, la frontière...
Il se conclut par une journée qui se déroule au musée départemental de Salagon à Mane (04).
Le 20 juin 2020

#Littérature contemporaine

Le projet 2020

Les auteurs invités

Nos autres suggestions

François Place, Les Derniers Géants, 1992, Atlas des géographes d’Orbae, 3 albums, 1996-2000 (Casterman)

Laurent Baridon, Un atlas imaginaire ; cartes allégoriques et satiriques, 2011 (Citadelles et Mazenod)

Julien Gracq, Le Rivage des Syrtes, 1951

Italo Calvino, Les Villes invisibles, 1972

Darran Anderson, Les villes imaginaires, Inculte, 2019

Thomas Giraud, Le bruit des tuiles, La contre allée, 2019

Sylvain Pattieu, Forêt furieuse, Le Rouergue, 2019

Arno Bertina, Le dehors ou la migration des truites, Babel, 2001

Mahmoud Traoré et Bruno Le Dantec, Partir et raconter, Lignes Poche, 2012

Elitza Gueorguieva, Les cosmonautes ne font que passer, Verticales, 2016

Anthony Poireaudeau, Churchill, Manitoba, Inculte, 2017

Aura Xilonen, Gabacho, Liana Levi, 2017, traduit de l’espagnol (Mexique) par Julia Chardavoine

Alexandre Civico, Atmore Alabama, Actes Sud, 2019

Laurent Gaudé, Salina, Actes Sud, 2003, Eldorado, 2006, Nous l’Europe, 2019

Loo Hui Phang, L’imprudence, Actes Sud, 2019

Lenka Hornakova-Civade, La Symphonie du Nouveau monde, Alma éditeur, 2019

Sylvain Coher, Vaincre à Rome, Actes Sud, 2019

Jean-Acier Danès, Bicyclettres, Seuil, 2018

Emmanuel Ruben, Sur la route du Danube, Rivages, 2019

La tribu des Zippoli, David Nel-lo, Actes Sud, traduit du catalan.
Pour les plus jeunes lecteurs (6e 5e). Le côté imaginaire est plutôt bien amené avec les ingrédients « n’aime pas lire » + « magie des livres »…

La chose du MéHéHéHé,  Sigrid Biffait avec des illustrations de Jeanne Macaigne, Memo .
Pour les tout jeunes aussi (6e). Il est un prétexte pour faire connaître le point Nemo aux jeunes lecteurs, et se questionner sur ce territoire loin de tout, si particulier, décharge spatiale et espace biologiquement le moins actif du monde. C’est aussi un regard sur l’inconnu.

Vendredi et les autres jours, Gilles Barraqué avec des illustrations d’Hélène Rajcak, Memo.
C’est un clin d’œil au roman de Michel Tournier, dans lequel Robinson explore, avec délice et mille façons de jouer, son île. Il y crée son monde, délimité par cet espace insulaire, occasion de rencontres inattendues et d’aventures. C’est un super roman !

Vingt-quatre heures dans l’incroyable bibliothèque de M. Lemoncello,  Chris Grabensten, Milan.
Pour lecteurs de 12/14 ans. Ici le monde imaginaire est une bibliothèque, pleine de jeux et d’objets fous, de laquelle on sort en résolvant des énigmes. Une chouette exploration, dans un univers pétillant, qui n’est pas sans évoquer la fantaisie de Roald Dahl. 


Violette Hurlevent et le jardin sauvage, Paul Martin et Jean-Baptiste Bourgois, Sarbacane
Pour lecteurs de 12/14 ans. C’ est un roman peuplé d’aventures et d’explorations, par une jeune héroïne, dans un univers appelé le Jardin Sauvage. Un roman bien écrit, illustré, plein de rebondissements. Une galerie de personnages imaginaires foisonnante, qui n’est pas sans évoquer Alice au pays des merveilles


Home Sweet Home, Alice Zeniter et Antoine Philias à L’École des loisirs
Pour lecteurs dès 14 ans. C’ est un roman choral qui se déroule pendant la crise des subprimes à Cleveland. Une poignée de jeunes quittent leurs foyers respectifs pour se rejoindre dans une université vidée de ses étudiants. Ils recréent là leur société idéale, tirant les enseignements des expériences qu’ils ont vu échouer. Il y est puissamment question d’utopie, pourquoi pas de pays imaginaire, la frontière étant la limite de l’université, qu’ils ne franchissent qu’en cas d’urgence. 



Happa No ko, Karin Serres, Le Rouergue
Dès 12 ans. Le roman nous transporte dans un monde futuriste où l’humain est à la merci de l’intelligence artificielle et où son seul objectif est de jouer, jouer, jouer… Là, une jeune fille en France et un jeune garçon au Japon se réveillent un jour avec des mains vertes qui leur donnent la faculté de se télétransporter et d’entrer en contact avec les Happa No Ko, peuple d’énergie pure que l’humanité dans son évolution est en train d’exterminer. Une réflexion intéressante sur le Monde comme unité, et sur le désastre écologique qui s’annonce.



Fraternidad, Thibault Vermot, Sarbacane, est un roman de cape et d’épée moderne.
Pour lecteurs dès 14/15 ans. Un jeune homme aujourd’hui en Angleterre, rejeté de tous, bouc émissaire de tous ceux qui l’entourent (y compris de sa mère et de sa sœur) met tout en place pour vivre dans un autre temps que le sien. Le vendredi, il loue un cheval pour quelques heures, revêt un costume de chevalier et une épée qu’il a lui-même confectionnée et part au secours des opprimés et de la belle en danger. C’est un roman épais, foisonnant, très bien écrit.


Nous sommes l’étincelle, Vincent Villeminot, Pocket jeunesse.
Pour lecteurs 15 ans et plus !

Les éditions données sont celles d’origine, mais plusieurs de ces livres sont en poche aussi.

concours de nouvelles

Thème : Ailleurs !

Votre objectif, Imaginez une nouvelle dont les première phrases sont :

Rien à fuir. Seulement découvrir le monde. À pied, à bicyclette, en stop… Prendre le temps, aller à l’aventure, et – pourquoi pas ? – changer le cours des choses ! – Où allez-vous ? – Là-bas, ailleurs, on ne sait pas ! – L’automobiliste sourit : – Alors montez ! J’y vais aussi !

Partenaires :

     

Sofie Dubs est en résidence d’artiste pendant deux mois à la Maison Picazio

Maison Picazio mise à disposition par la
CC Pays de Forcalquier-Montagne de Lure.

Aperçu du programme

Le 20 juin au musée départemental
de Salagon à Mane

Grand entretien avec Emmanuel Ruben

Emmanuel Ruben est l’invité d’honneur présent lors de la journée en juin.  Son travail tient lieu de « fil rouge » des actions mises en place dans les mois qui précèdent.

Lecture musicale d’extraits de
Sur la route du Danube d’Emmanuel Ruben

Par l’auteur, accompagné de deux musiciens.

Lectures dans les jardins

Assurées par des amateurs (adultes et collégiens) et préparées avec un(e) comédien(ne) professionnelle.

Cérémonie de remise des prix

Par l’auteur invité, président du jury. Lecture des textes lauréats par un(e) comédien(ne).

Restitution des actions menées au cours de l’année (exposition, spectacle, etc.)

En particulier du projet La classe, l’œuvre porté par le musée départemental de Salagon avec une classe de Quatrième du collège de Banon.

Ateliers divers pour les enfants

Organisés par Salagon, en cohérence avec le projet PSPM.

Nos partenaires​